Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Intrafamilial

  • Et si mon ado prenait des drogues ?

    Vous suspectez une consommation de drogues chez votre adolescent. Comment réagir ? En discuter avec lui ou pas ? Demander conseil ? La relation entre parents, jeune et intervenants lorsque l’enfant est pris en charge, éléments de réponse pour une démarche efficace. 

  • Violences conjugales ou conflits conjugaux ? Les mécanismes en jeu …

    En cas de violences conjugales, l’auteur utilise différentes stratégies de contrôle et de domination. Comment la victime réagit-elle pour se protéger ? Comment faire la différence entre un conflit conjugal et des violences conjugales ?

  • Un enfant est victime de négligence grave : que faire ?

    Pourquoi certains enfants sont-ils victimes de négligences de la part de leurs parents ? Et lorsqu’une situation de carences graves est constatée, quels sont les professionnels chargés d’intervenir ? L’accompagnement des parents se fera souvent dans des conditions difficiles mais il reste indispensable.

  • Négligence de l’enfant : comment la détecter ?

    Négliger un enfant, c’est ne pas rencontrer ses besoins, avec des répercussions multiples et durables sur sa santé. S’ils sont attentifs, les intervenants de première ligne peuvent détecter les défaillances graves dont sont victimes certains enfants et déclencher les actions d’accompagnement adéquates.

  • Comment aider les enfants et les ados à vivre le déconfinement

    Après un confinement de plusieurs mois, le retour à une vie presque normale peut être inquiétant pour les enfants et les ados, d’autant plus que le virus circule encore parmi nous. Comment les aider à appréhender la phase de déconfinement sereinement ?

  • Mon ado est accro au smartphone, que faire ?

    Les jeunes sont littéralement accros à leur smartphone. Ils sont sans cesse connectés, à toute heure du jour et de la nuit. Au-delà d’une simple habitude, il y a des signes qu’il ne faut pas prendre à la légère.

  • Dépister la maltraitance à l’égard de nos aînés

    Les mesures de confinement liées à la lutte contre la pandémie amplifient les risques de maltraitance à l’égard de nos aînés. Famille, amis, soignants peuvent repérer les abus et sévices au travers de signes, de symptômes, d’indices.

  • Pourquoi l’ado ressent-il le besoin d’être hyper connecté ?

    L’engouement des adolescents pour les smartphones inquiète les parents : ils ne savent plus comment poser des limites à des jeunes qui ne semblent pas prêts à accepter de se déconnecter. Est-ce possible d’être addict à son smartphone ? Comment limiter son utilisation auprès des jeunes ?

  • Coronavirus : bien vivre le confinement avec son ado

    Le confinement avec un adolescent qui n’aspire qu’à prendre ses distances avec le nid familial, à se retrouver avec ses amis et à tester les limites parentales peut générer beaucoup de tensions à la maison. Comment faire en tant que parents pour gérer cette cohabitation parfois difficile.

  • Violences entre partenaires : que conseiller à la victime ?

    La période de confinement accentue les cas de violences entre partenaires qui se retrouvent ensemble 24 heures sur 24. La tension monte et le passage à l’acte est courant, entraînant parfois le drame. Vous êtes un proche de la victime : que lui conseiller ?

  • La difficulté de conscientiser les adolescents à l’épidémie de coronavirus

    Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, les adolescents ont plus de difficultés à respecter les consignes d’isolement. Différents facteurs les empêchent de bien comprendre l’ampleur de la situation et d’endosser leur responsabilité. Que faire pour les conscientiser face à la crise sanitaire.

  • Pandémie - Comment aider les enfants à dire au revoir à un proche décédé

    Impliquer un enfant dans la cérémonie d’adieu d’un proche est essentiel pour lui permettre de faire son deuil. Or l’épidémie de coronavirus et les restrictions imposées par les autorités limitent la participation aux obsèques. Comment aider les plus jeunes à dire au revoir à leur proche ?

  • Confinement : Méthodes simples contre l’anxiété

    Le confinement est une situation inédite qui nous impose un effort d’adaptation hors du commun. Vais-je en être capable ?  Comment gérer ce stress important généré par la situation ? Quelques pistes simples à mettre en œuvre.

  • Coronavirus : Comment rassurer mon enfant ?

    Alors que les adultes peuvent vivre des angoisses, la peur naturelle de tomber malade, ils doivent également pouvoir écouter leurs enfants pour les rassurer et ramener le risque d’être touché par le coronavirus à sa juste valeur. Comment s’y prendre ?

  • Limiter l’impact psychologique du confinement lié au Coronavirus

    L’épidémie de coronavirus engendre des mesures afin de contrôler la propagation de la maladie, comme la distanciation sociale et le confinement. Cela n’est pas sans impact sur notre santé mentale. Quelles sont les réactions psychologiques attendues et comment y faire face.

  • Pandémie : répondre aux questions d’un enfant

    Dans une période de confinement anxiogène qui modifie les habitudes sociales et familiales, les enfants peuvent avoir beaucoup de questions, sur bon nombre de sujets. Diffuser une information correcte est de nature à réduire le stress, à sécuriser, à resserrer les liens. 

  • Gérer les émotions de l’enfant durant la crise du Coronavirus

    La situation pandémique exceptionnelle que nous traversons a un impact sur petits et grands à plus d’un titre. Et notamment sur le plan des émotions ressenties. Comment pouvoir les repérer chez l’enfant, qu’elles soient clairement exprimées ou non, afin d’y apporter une réponse adéquate.

  • Violences conjugales : qu’est-ce que l’interdiction de résidence ? Qui décide ?

    Le nombre de faits de violences entre partenaires, qu’elles soient physiques, sexuelles, psychologiques ou économiques, reste très important en Belgique. Parmi les nouveaux moyens de lutte contre ces violences, l’interdiction temporaire de résidence peut se révéler indispensable.

  • Briser le cercle vicieux de la violence conjugale

    Dans les moments de crise, lorsque la violence existe au sein du couple, l’agresseur ne perd pas le contrôle de lui-même mais tente plutôt de prendre le contrôle de son (sa) partenaire. Bien souvent, le partenaire pardonnera finalement l’acte violent. Pourquoi ? Que faire ?

  • Laisser son enfant seul à la maison : à partir de quand ?

    Tous les parents se retrouvent un jour ou l’autre confrontés à cette question : puis-je laisser mon enfant sans surveillance ? Est-il capable de bien réagir en cas de problème ? Comment le préparer et ensuite évaluer la situation ?